Compte-rendu entretien avec Amélie de l'association Fanantenana deTamatave en septembre 18. 

De passage à Tamatave le 13/09, j'ai pris contact au nom d'EDMR avec Amélie pour lui remettre des vêtements d'enfants, des médicaments et  des fiches pédagogiques pour les élèves du primaire. Amélie organise seule avec une cuisinière une cantine pour une centaine d'enfants et jeunes adolescents dans le cadre de son association « Fanantenana ». Les enfants parrainés dans un groupe scolaire (9 groupes) sont pris en charge directement par notre correspondante, les familles elles-mêmes, doivent faire des démarches vis à vis de l'école pour leurs enfants. Amélie préférerait qu'ils soient tous dans des groupes scolaires . Les familles éloignées ne donnent pas toujours les résultats scolaires en fin d'année.

A cette période (septembre), les enfants sont encore en vacances et les résultats du Bac (épreuves du 17/09) ne sont pas encore connus le 2 oct jour de mon départ.

Les plus jeunes sont dans les classe primaires et les plus âgés sont à l'université.

Toutes les familles sont réunies le dernier samedi du mois pour faire le point.. Amélie retient 1500 Ariary tous les mois en prévision de problèmes de santé. Une femme médecin vient 3 fois par semaine dans les locaux de l'association, elle travaille aussi à l'hôpital Bé juste à côté.

Cette année, les instituteurs ont fait grève pendant 3 mois, d'où la difficulté d'obtenir les bulletins des enfants. L'association de parents paie une partie des salaires.

Amélie m'a remis la plupart des bulletins,  les autres n'ont pas été donnés par les parents malgré les relances de sa part. 

Projet Moringa :

Héry doit venir voir le terrain d'Amélie (env 2 ha) qui se situe à 70Km de Tamatave en direction de Tana., il doit nous envoyer  un petit topo par la suite. J'ai demandé à Amélie de nous faire un budget prévisionnel pour la mise en place de cette culture.

Évaluer les besoins en personnel, matériels (clôture du terrain, case du gardien…) mise en place de la pépinière etc. elle me dit que Héry s'en occupera.

Comment l'utiliser ? Selon Amélie, en poudre cru dans un verre d'eau. Selon elle, le moringa ne pousse que sur la côte ou à une faible altitude. Une partie de la récolte partira sur Tana.

Jocelyne, marraine et membre du CA d'EDM Réunion

Enfants du Monde Réunion, BP 211, 97825 Le Port - Cedex - France
Crédits et mentions légales